Navigation Menu
Welcome to Anchorage, ALASKA!

Welcome to Anchorage, ALASKA!

  • Author: MAUD
  • Date Posted: 6 Mai, 2016
  • Category:
  • Address: Anchorage, alaska

« I don’t know where I’m going from here, but I promise it won’t be boring » David Bowie 

Mardi 3 mai, 22h30 heure locale, je pose enfin mes pieds en Alaska après 15h de vol, 2 escales et 10h de décalage horaire dans le nez. Christine, l’amie française d’une connaissance commune, est là pour m’accueillir. Les sacoches et le vélo arrivent sans encombres, direction l’auberge de jeunesse où j’ai réservé quelques nuits histoire de me poser un peu avant de démarrer.

Après une courte nuit de sommeil, j’ai hâte de déballer toutes mes affaires et de remonter le vélo… tout est safe, ça c’est fait! L’auberge vient tout juste de réouvrir, une grande maison avec un jardin où l’on se sent tout de suite chez soi. Ole, le propriétaire, est la gentillesse incarnée. Je suis la première frenchie de la saison, les discussions, échanges d’expériences et conseils vont bon train.

13199128_10156958898985232_1895062823_oChristine me fait découvrir le centre ville et m’invite à diner avec ses amis norvégiens. Son voisin m’offre mon premier cadeau américain… une bombe à ours! Outil indispensable a toujours avoir sur soi lors de promenades en forêt, qui permet d’éloigner un ours en cas de rencontre fortuite, a priori plutôt rare. Je rajouterai également une petite cloche sur mon vélo pour leur signaler ma présence lors de mes traversées dans les forêts.

Le lendemain, première sortie vélo pour me dérouiller un peu et faire le tour de la ville. Anchorage regroupe près de la moitié de la population en Alaska…. soit environ 280 000 habitants! L’ambiance y est très agréable, la nature omniprésente, les gens avenants et riches en conseils et informations.
Une petite quarantaine de kilomètres me donnent un avant goût de ce que je vais découvrir dans les jours à venir. Une fois le centre ville dépassé, j’entre dans la partie Sud de la ville, plus au calme avec ses pistes cyclables et un grand parc naturel. La piste côtière qui continue jusqu’au centre ville offre une belle vue panoramique sur la baie.

DSC00096

Je fais ma première rencontre avec un élan, qui traverse à 50 mètres devant moi. La veille au soir on m’a prévenu de m’en méfier plus que les ours, car ils peuvent avoir tendance à charger… autant dire que j’ai serré les fesses le kilomètre suivant!

elan traversee route
DSC00088

J’en croiserai finalement quatre autres sur la suite de mon parcours, tranquillement en train de brouter sur le bord de la route. Environ 1000 élans et 300 ours vivent en liberté dans la
ville et ses alentours!

Après trois jours passés à Anchorage, les marques sont prises, les provisions sont faites, les infos sur mon début d’itinéraire notées, les premiers contacts enregistrés. Je prends la direction de Seward, petite ville côtière située environ 220 kms au sud d’Anchorage, à la découverte de la péninsule de Kenai… et peut être de ses baleines.

See you later 🙂

    6 Comments

  1. Après les élans, les baleines ou pas ? la suite …

    • Bonne route
      Tatie Christiane

  2. Allez Maud !!! on est avec toi … la bombe à Ours ma femme l’utilise souvent :)))))

    enjoy !

  3. Hey,
    have a good trip !
    je reviens du Pérou, c’était top ! si jamais tu y passes et que tu as besoin de conseils n’hésite pas !
    Bon entrainement et profite à fond !
    biz

  4. Yes !! Que du bonheur et du bon à venir !
    Pleins de bonnes choses à toi ! !

  5. Les paysages sont magnifiques mais peuvent se revoir , les rencontres elles sont uniques !!!
    bon voyage ,profites,le temps va vite !!
    Dominique et Marie

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *